nouveau_drapeau_kabyle

BIENVENUE SUR KABYLIE-MONDE.COM

drapeau kabyle

ⴰⵏⵙⵓⴼⵉⵙⵙⵓⵏⴳⵡⴰⴳⴳⵓⵔⵏ ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⵏ







Cliquez sur le lecteur pour ecouter l'Hymne Kabyle-amazight

DEFINITION

On désigne sous le nom de Berbères les populations qui, sur un territoire s'étendant de la Méditerranée au sud du Niger et du Nil aux rivages de l'Atlantique, parlent – ou ont parlé – des dialectes se rattachant à une langue mère: le berbère. D'origine discutée, ce mot, déjà utilisé par les Grecs et les Romains, transmis par les Arabes, désignait pour ces derniers la population autochtone et non romanisée de l'Afrique du Nord. Consacrée par l'usage, cette appellation n'est pas celle que se donnent les intéressés. Les Berbères s'identifient eux-mêmes par le nom de leur groupe (Touareg, Kabyle) et utilisent parfois le mot Imazighen, qui signifie «hommes libres», pour désigner l'ensemble des Berbères. La politique d'arabisation menée par les gouvernements au lendemain de la décolonisation a suscité chez les Berbères le besoin de reconnaissance d'une identité culturelle. Traditionnellement agriculteurs ou pasteurs-nomades, ils ont cependant été touchés par l'exode rural et leur implantation en zone urbaine a très certainement accentué ce phénomène.

Les Amazighs


Les hypothèses de la génétique matérialiste ainsi que quelques études historiques et sociolinguistiques confirment l'origine berbère de la majorité des nord-africains arabophones. L'arabisation de ces populations s'est prolongée de la conquête islamique au VIIe siècle jusqu'au XXe siècle. Les parlers arabes maghrébins demeurent fortement influencés par la langue berbère.

Le tamazight peut être écrit avec l' alphabet tifinagh (ou libyco-berbère), vieux de plus de 2500 ans, ou l' alphabet latin. Certains (notamment au Maroc) utilisent l' alphabet arabe.


La kabylie


La Kabylie est une région historique située dans le nord de l'Algérie et à l'est d'Alger. Terre de montagnes densément peuplées, elle est entourée de plaines littorales à l'ouest et à l'est, au nord par la Méditerranée et au sud par les Hauts Plateaux. Dénuée d'existence administrative globale, elle tient son nom des Kabyles, population de culture et de traditions berbères, dont elle est le foyer. Son histoire a fait d'elle un pôle de résistance aux conquérants successifs, mais aussi le point d'appui de plusieurs entreprises dynastiques, et l'a placée au premier plan des mouvements pour la reconnaissance de l'identité amazigh (berbère) dans l'Algérie et l'Afrique du Nord contemporaines. La variété de son écosystème en fait le siège d'une biodiversité protégée par plusieurs parcs nationaux. Son climat, modulé par le relief, peut comporter des hivers rigoureux et des étés arides. Le développement de l'agriculture, principalement arboricole, y étant limité par les conditions naturelles, la Kabylie est aussi, traditionnellement, le centre d'une importante production artisanale typique et une terre d'émigration. Outre son patrimoine historique, la région possède un patrimoine immatériel important, incluant une littérature orale, un équilibre et un mode de vie paysans qui restent à préserver. Dans l'Algérie indépendante, son économie connait des évolutions marquées par la création de groupes industriels publics ou privés et un intérêt pour son potentiel touristique.


Peuplement


Les Kabyles contemporains font partie du vaste ensemble des héritiers des premiers Berbères, dont les origines ont donné lieu à une multitude d'hypothèses. Les spécialistes restent partagés entre tenants d'un foyer initial moyen-oriental ou africain ; les estimations de l'époque d'apparition du berbère en Afrique du Nord varient de 8 000 à 2 500 ans avant notre ère. Les données archéologiques et linguistiques disponibles ne permettent pas de trancher mais elles établissent suffisamment l'ancienneté et la continuité de la présence des Berbères dans leur espace actuel pour qu'on puisse les qualifier d'autochtones.
La question de l'origine des hautes densités montagnardes kabyles divise encore les historiens. Aux extrêmes s'opposent la thèse d'un peuplement dense très ancien, antérieur à la présence romaine, et celle d'un afflux tardif, consécutif à l'arrivée des Arabes. Toutefois, un relatif consensus se dégage sur plusieurs points. Pour commencer, une distinction semble s'imposer, pour l'ensemble de l'Afrique du Nord, entre un premier peuplement berbère, « paléo-montagnard », caractérisé par la pratique des cultures en terrasses, s'étendant progressivement depuis les Aurès et l'Atlas saharien jusqu'aux Hautes Plaines ; et un second, « néo-montagnard », ignorant la technique des terrasses et propre aux massifs du Tell : c'est à cette seconde vague, plus tardive, que l'on rattache les premières populations de Kabylie.
La présence de populations dans l'ensemble de la région, dès l'époque romaine au moins, paraît également attestée, le seul point encore en débat portant sur le peuplement du territoire relativement restreint, mais aussi le plus densément peuplé, que constitue le massif Agawa.


Répartition geographique du peuple Amazight





Relief et subdivisions



Composante de l'Atlas tellien située en bordure de la mer Méditerranée, la Kabylie tire son unité physique du relief montagneux qu'évoque son surnom traditionnel de Tamurt idurar, « le pays des montagnes ». L'altitude y connaît cependant des variations et des ruptures qui sont le support de plusieurs subdivisions. La principale est celle qui sépare Grande et Petite Kabylies. Sa délimitation usuelle, qui correspond à celle des dialectes « occidentaux » et « orientaux » du kabyle, passe dans sa partie méridionale sur les hauteurs du Djurdjura, recoupant ainsi une distinction traditionnelle, selon l'altitude des habitations, entre « ceux d'en-haut » (Seff Ufella) et « ceux d'en-bas » (Seff Wadda) ; au nord, en revanche, elle n'a pas de support naturel nettement défini, mais suit une ligne de partage historique utilisée à diverses reprises : wilayas algériennes, départements d'Alger et de Constantine sous la colonisation française, beyliks de Médéa et de Constantine sous la régence d'Alger



drapeau kabyle
Drapeaux kabyle ci-dessus
drapeau_kabyle
Nouveau Drapeaux kabyle


Signification :

Le drapeau de la Kabylie possède en son centre le symbole des Hommes Libres Amazighs, la lettre Z Yaz ainsi qu’un double rameau d’olivier sur fond bleu et or.
Rendu public le 10 mars 2015, il est le résultat d’une consultation menée par le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) dans plusieurs localités kabyles et dans l’émigration.




Ecouter l'hymne nationnal kabyle



Le coran en kabyle


Sourate 1,Prologue ou Ouverture

Sourate2, La vache

Sourate 3 , La famille d'Imram

Sourate 4 ,Les femmes

Sourate 5, La table servie

Sourate 6 , Les bestiaux

Sourate 7, Al-A'raf

Sourate 8 ,Le butin

Sourate 9, Le désaveu ou le repentir

Sourate 10 , Jonas

Sourate 11, Hud

Sourate 12 , Joseph

Sourate 13 , Le tonnerre

Sourate 14, Abraham

Sourate 15, Al-Hijr

LIEN VERS ISLAM-MONDE.COM

Voici ci-dessus un échantillon de quelques sourates en langue amazigh. Ici, vous pouvez écouter les sourates de 1 à 15.
Pour plus de détails, et si vous voulez écouter, tout le coran, vous pouvez cliquer sur le lien coran en tamazight.
Des liens vidéo intéressant sont en disposition, ainsi qu’en téléchargement gratuit.


Videos sur l'histoire des Imazighen






comptabilité simple association